fbpx

L’automassage, c’est de la balle

par 13 décembre 2018 Automassage

Vous êtes tendu, contracté, vous avez plein de nœuds ? Pour sortir de ce cercle infernal, voici un remède infaillible : l’auto-massage.

Il s’insère parfaitement dans la démarche pour un dos en pleine forme.

Pourquoi s’auto-masser ?

Cette pratique très répandue permet de :

  • réduire les tensions
  • favoriser la circulation sanguine en contribuant au retour veineux
  • préparer le muscle à l’étirement
  • diminuer la douleur des courbatures

En cas de contracture musculaire, il est impératif de procéder à un auto-massage avant les étirements. Imaginez une corde avec un nœud : plus vous tirez sur la corde, plus le nœud sera serré. Autrement dit, pour défaire ce nœud, il est nécessaire de l’écraser au préalable. L’automassage permet donc de détendre le muscle contracté afin d’obtenir un meilleur étirement pour un résultat optimal.

Comment ça marche ?

Il existe évidemment une multitude d'accessoires pour s'auto-masser.

Mais avec ou sans, l’avantage c’est qu’il n’y a aucune contrainte, vous pourrez le réaliser n’importe où et à n’importe quel moment. A moindre coût et par praticité, une simple balle de tennis fera amplement l’affaire pour vous masser.

Mode d’emploi :

  1. Utilisez une surface dure tel qu’un mur, le sol ou même le dossier de votre chaise. Il est également possible de pratiquer ce remède sur votre lit, mais la pression sera moins importante.
  2. Intercalez la balle de tennis entre votre zone contractée et le support.
  3. Effectuez des mouvements afin de déplacer la balle sur la zone tendue. Une autre méthode consiste à effectuer un mouvement d’un de vos membres agissant sur le muscle crispé. Cette dernière permet de maintenir la pression sur le point le plus contracté et d’obtenir un meilleur résultat.
  4. Surtout, pensez à bien respirer afin de favoriser l’apport d’oxygène dans votre sang pour contribuer à la décontraction. Le hic, c’est que nous avons le mauvais réflexe de retenir notre respiration sous l’effet de la douleur. Ce n’est pas pour rien qu’à l’accouchement par exemple, la future maman est préparée à bien respirer. N’allez pas non plus faire le petit chien, vous allez tomber dans les pommes 😆

La durée est d’environ 5 à 6 cycles d’inspiration-expiration soit environ 1 minute. A ce moment-là, la zone massée sera propice à l’étirement.

Un mal pour un bien !

Il est évident que pour défaire le nœud, il va falloir le compresser. Forcément, l’entreprise n’est pas très agréable. Certes, ça fait un peu mal, mais rassurez-vous, la douleur ne dure pas longtemps. D’autant que sans un peu de souffrance, l’automassage ne serait pas vraiment efficace. Par contre, si c’est trop douloureux, il vous suffit juste de relâcher la pression. Après l’effort, le réconfort : vous sentirez vite l’afflux sanguin venir irriguer la zone et vous soulager de la douleur.

S’automasser avec les poings

La technique avec les poings est praticable chez vous. Mais l’avantage est principalement de pouvoir la réaliser à l’extérieur : au travail, en voyage, dans les transports… bref, n’importe où.

Mesdames, il vous sera possible d’avoir toujours une balle de tennis dans votre sac à main. Enfin, s’il reste de la place 😇.

Messieurs, quant à vous, à moins que vous ne soyez besace ou banane addict, cette méthode est faite pour vous si vous souhaitez vous détendre à l’extérieur.

Comment ça fonctionne ? Que vous soyez debout, assis ou couché, appliquez tout simplement les poings sur la zone contractée et adossez-vous à un support. Il est possible de ne pas utiliser d’appui mais l’effet est moins efficace car au bout d’un moment, vous allez naturellement relâcher la pression. Et ce, même si vous avez les bras d’un bodybuilder 💪🏼.

Cette technique est également excellente à pratiquer à 2. Elle est notamment conseillée pour les femmes enceintes lors des cours de préparation à l’accouchement afin de soulager les lombaires. En tout cas, la démonstration était enseignée à la maternité où j’ai pris les cours avec la maman de notre enfant.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la méthodologie pour les femmes enceintes parce qu’elle n’est pas dispensée dans vos cours de préparation à l’accouchement ou pour toutes autres raisons faites-le moi savoir en commentaires. Ceci dit, il est évident qu’il n’est pas nécessaire d’être enceinte pour pratiquer cette méthode 😉

Alors à vos balles ! 🎾 Et rappelez-vous que la régularité reste la clef primordiale pour conserver le relâchement de votre corps et parvenir à une détente absolue 😉.

L'oeil du pirate seo - Ce site intélligent vous aide à référencer votre site. Ceux qui passeront après vous devront vous faire un lien. Profitez-en c'est gratuit

Laisser un commentaire

libero ut ante. mattis Praesent velit, ut sed et, commodo