fbpx

Pourquoi j’ai mal au dos ?

Vous avez mal au dos.

Si votre douleur se situe dans le bas du dos au niveau des lombaires, ceci est peut-être dû à la lombalgie.

Ce symptôme a de nombreuses pathologies comme le lumbago (appelé aussi tour de reins), l’hernie discale, etc…

Les douleurs lombaires représentent la moitié des consultations médicales.

Pour mieux comprendre votre dos et mieux l’apprivoiser, il est important de connaître son fonctionnement.

Les raisons du mal de dos

Les problèmes de dos ont beaucoup de causes variées :

  • Physique
  • Mental
  • Environnemental…

Un cadre stressant avec des actions à répétitions, de mauvaises postures et un mal-être vont faire un cocktail détonnant pour risquer d’avoir des problèmes de dos. Un effort violent et inhabituel, une mauvaise hygiène de vie ou un dos peu trop musclé peuvent également être en cause.

Les autres facteurs déclencheurs sont l’âge, la sédentarité, le surpoids, l’hérédité ou la grossesse.

Les douleurs

Il existe 2 types de douleurs :

  • Les douleurs inflammatoires surviennent la nuit ou le matin par des raideurs matinales et le repos ne les calme pas.
  • Les douleurs mécaniques surviennent lors de mouvements et le repos modéré permet de les calmer.

Il existe 2 caractéristiques de douleurs :

  • Les douleurs aigües. Elles sont souvent comparées à un coup de couteau. Elles peuvent être dues à une hernie ou une forte contraction musculaire.
  • Les douleurs chroniques. On utilise le terme « chronique » lorsque les douleurs se répètent plusieurs fois dans l’année ou durent au moins 3 mois avec une douleur permanente.

L’intensité de la douleur est subjective et dépend de la sensibilité de chaque personne.

Pour cela, un barème entre 0 et 10 est utilisé.

  • 0 correspond à une absence de douleur,
  • 10 correspond à une douleur insupportable.

D’où viennent les douleurs ?

L’origine est multiple :

  • Les disques

Lors d’une protusion ou une hernie, ce n’est pas le disque intervertébral en lui-même qui fait mal mais le nerf compressé par le disque.

  • Les muscles

Ils sont malmenés par notre quotidien et manque de résistance par notre sédentarité. Ils sont amenés à se contracter afin de figer la zone autour du disque défaillant.

  • Les nerfs

Transmetteurs d’informations, ils sont compressés par les disques défaillants.

C’est cet ensemble qui va générer les douleurs lombaires.

Les nerfs, grands coupables ?

Le système nerveux transmet des informations entre le cerveau et les muscles.

Les nerfs compressés vont irradier la zone.

Cette irradiation peut s’étendre dans la jambe.

Le nerf sciatique est le plus connu. Il génère de la douleur dans l’arrière de la jambe. On parle alors de sciatique.

Le nerf crural génère de la douleur dans l’avant de la jambe. On parle alors de cruralgie.

Les différentes causes de la douleur

L'hernie discale

Moelle épinière
Noyau du disque pressant le nerf
Disque rompu
Nerfs
Disque
Vertèbre

Une hernie vient d’un disque qui se rompt.

Le noyau s’échappe et va ainsi presser le nerf périphérique provoquant les douleurs. (voir l’article sur l’hernie discale)

Les nerfs passent entre chaque vertèbre.

Le vieillissement

disque intervertébral tassé

Au fil des ans, l’apesanteur va tasser les disques qui servent d’amortisseurs.

La sédentarisation va atrophier les muscles.

Tout cela amène les muscles à se rétrécir, la colonne se tasse et le tout se raidit.

L'arthrose

Les nerfs qui passent entre chaque vertèbre vont se retrouver dans un espace plus réduit.

L’arthrose va également jouer un rôle dans le rétrécissement des foramens (espace entre chaque vertèbre)

Les nerfs se retrouvent donc « titiller » et génèrent de la douleur.

Il est possible d’éviter ou de corriger tout cela.

Malgré que le disque ne se régénère pas, avoir des douleurs n’est pas une fatalité.

Les résultats dépendront de votre pathologie et de votre régularité dans la mise en pratique de principes quotidiens.

Laisser un commentaire

neque. dapibus et, vulputate, Phasellus sed Aenean